Si les dirigeants sont de plus au plus au fait des processus en jeu dans les phases de changement ou de crise, nous continuons de constater que nombre d’entre eux sont encore peu ou mal armés ou entraînés pour manager les hommes et les femmes dans ces contextes. Pourquoi ? probablement parce que la bonne gestion de l’humain dans ces phases passe par des savoir-faire et pratiques « contre-intuitives » dans nos cultures managériales classiques : le respect de l’individu cher à nos racines judéo-chrétiennes est souvent confondu avec une volonté de protection qui ne fait qu’affaiblir les individus, et accessoirement leur adresser à un niveau plus ou moins inconscient le message qu’ils ne peuvent pas nécessairement faire face aux enjeux auxquels l’entreprise et eux-mêmes sont confrontés.

Avant la crise :

Tout va bien ! il est temps de changer. C’est paradoxalement quand les choses sont stabilisées qu’il est le plus pertinent de bousculer les schémas en place.

En début de crise :

Dire les choses, oser « brusquer » (sans pour autant être brutal !) en étant transparent, plutôt que de vouloir rassurer.

Au cœur de la crise :

Initier et favoriser la prise de risque, plutôt que de vouloir sécuriser.

En sortie de crise :

Accepter l’erreur, encourager, accompagner dans la durée, plutôt que de trop vite considérer que « l’orage est passé ».

Après la crise :

Souffler, oui ! mais pour mieux rebondir, plutôt que de tenter de figer le nouvel équilibre gagné dans la douleur !

Catégories : Tribune Libre

Articles similaires

Propos de dirigeants

L’international est un enjeu clé pour les entreprises et leur dirigeants

Yves Armel Martin, Leader d’Innovation Responsable Erasme- Métropole de Lyon Co fondateur des Museomix Partenaire Enaxion sur des missions d’intelligence collective Enaxion lance une série de rencontres avec des leaders qui incarnent à leur manière Lire la suite…

Points de vue

Le coaching de dirigeant: Un espace d’écoute et de réflexion

Pour le PDG d’un groupe français dans le secteur du transport, un coaching de type sparring partnership sur la base d’un rendez-vous trimestriel a permis de créer un espace privilégié d’écoute et de réflexion : poursuivre Lire la suite…

Points de vue

Développer une stratégie de coaching

C’est un fait le coaching est de plus en plus utilisé dans les entreprises. Au delà de ce constat, si l’on demande aux dirigeants d’entreprise ou aux départements de ressources humaines les raisons de cette Lire la suite…