Développer la force du collectif et la co-responsabilité – Olivier Landel, Délégué Général, France Urbaine

Six ans après sa création, France Urbaine est largement reconnue et appréciée. Cette situation est gratifiante mais confronte France Urbaine à une saturation de ses ressources qui n’ont pas vocation à croître en proportion. Son DG la souhaité en revisiter l’organisation et le management avec l’ensemble des salariés.

Lancer son équipe de direction : un chemin personnel – Didier Jacquier, PDG de BJ Partenaires

En choisissant de s’entourer d’une équipe de direction et de mettre en œuvre une gouvernance participative, Didier Jacquier a osé reconsidérer sa manière d’exercer son autorité. Il témoigne du cheminement personnel qui l’a amené à réaliser que l’efficacité et la confiance peuvent se solidifier en laissant une place à la vulnérabilité de chacun.

Bien s’aligner entre administrateurs et dirigeants – Vivadour, Jean-Marc Gassiot, Président du conseil d’administration

« Notre coopérative avait bien réussi sa diversification mais il nous semblait que la croissance n’était pas au rendez-vous. En interne, nous sentions une organisation cloisonnée, des pratiques de management très différentes d’une direction à l’autre, un manque de transversalité. Nous avions la sensation de pouvoir faire beaucoup plus et qu’il fallait revisiter notre gouvernance. »

Nicolas Sabatier, Time for the Planet – La coopération pour financer la lutte contre le dérèglement climatique

En rencontrant Nicolas Sabatier, un des co-fondateurs de Time for the Planet, Enaxion a découvert une organisation dont le sens des actions guide les principes de fonctionnement et la gouvernance. Un fonds d’investissement à but non-lucratif qui défend la planète, l’innovation, l’open-source, l’amour et la joie, voilà un exemple intriguant pour nombre de dirigeants.